OPUS™ Technology

Prétraitement et séparation uniques optimisés (OPUS®)

Le procédé Opus™ est une technologie propriétaire de prétraitement et séparation unique optimisés pour le dessalement d'eau à forte concentration en silice, matière organique, bore et pollution particulaire et à dureté élevée.

A propos d'OPUS®



La technologie OPUS® utilise un procédé d'osmose inverse à pH élevé. Combinant notre technologie propriétaire Multiflo™, pour l'adoucissement chimique à grande vitesse, avec la filtration, l'échange d'ions et l'osmose inverse, ce procédé unique produit une eau d'excellente qualité en générant peu de déchets.

Descriptif de la technologie

Technologie OPUS™ installée en Californie, USA

La technologie OPUS™ réunit en un seul procédé plusieurs technologies de traitement, incluant : dégazification, adoucissement chimique, filtration média, adoucissement par échange d'ions, filtration sur cartouches, et osmose inverse (OI). En amont de l'OI, un prétraitement permet de réduire la dureté de l'eau et sa concentration en métaux et matières en suspension. Le procédé d'OI opère à un pH élevé, permettant de limiter le colmatage d'origine biologique, organique et particulaire, d'éliminer l'entartrage du à la silice et d'augmenter le rejet de silice et de bore.

Lorsque l'eau d'alimentation se caractérise par une forte teneur en gaz dissous et un excès d'alcalinité, elle subit d'abord une dégazification,par ajout d'un acide, afin de réduire la quantité de solides générés par l'étape d'adoucissement chimique aval et la demande alcaline associée à la hausse du pH. Après dégazification, l'eau est adoucit dans un procédé multi-étapes basé sur notre technologie propriétaire Multiflo™, pour l'adoucissement chimique à grande vitesse et l'épaississement.

Ce procédé repose sur un système breveté d'agitation à flux axial qui améliore la floculation. Les flocs ainsi formés (6 à 10% en poids) sont ensuite éliminés par décantation lamellaire.

En sortie de traitement Multiflo™, l'eau subit une filtration media, un adoucissement par échange d'ions et une filtration sur cartouches, afin de réduire sa dureté et sa concentration en métaux et matières en suspension, sans correction de pH. L'élimination de la dureté totale et des métaux initialement présents dans l'eau brute évite l'entartrage des membranes d'OI par les sels de calcium (carbonates, sulfates, fluorures), les sulfates de barium et de strontium, et la précipitation du fer et du manganèse. L'eau ainsi prétraitée est mise sous pression dans le système d'OI, opéré à pH élevé, en mode simple ou double, afin de réduire les teneurs en solides dissous totaux (TDS), silice, bore et matières organiques.