Précisions Techniques

Précisions Techniques

L'élimination du manganèse se fait classiquement grâce à un traitement physico-chimique. Elle consiste en une oxydation chimique du manganèse donnant naissance à un oxyde insoluble de manganèse. Cette oxydation est suivie d'une rétention grâce à un matériau granulaire, tel que du sable.

Contrairement au traitement classique qui nécessite l'ajout de forts oxydants (permanganate de potassium, chlore ou ozone) pour arriver à une oxydation suffisamment importante, le procédé Mangaflo™ développé par Veolia Water Technologies permet de traiter le manganèse avec une facette écologique. En effet, l'ajout d'oxydant n'est plus nécessaire puisque ce procédé utilise l'effet catalytique du bioxyde de manganèse.

La filtration de l'eau s'effectue sur une couche dense de bioxyde de manganèsequi agit comme catalyseur et oxydant vis-à-vis du manganèse dissous dans l'eau à traiter. L'eau traitée devient alors conforme aux normes de potabilité, avec un taux de manganèse résiduel dans l'effluent inférieur à 5-20 µg/l selon le dimensionnement.

Mangaflo™ Plus repose sur le même principe de base avec l'ajout indispensable d'une couche d'oxyde de fer qui permet de traiter l'arsenic. Ce matériau agit comme un adsorbant. Selon la capacité de traitement de l'installation, la filtration s'effectue au moyen d'un filtre ouvert ou sous pression.

Ce procédé est composé de 3 matériaux filtrants :

  • Une couche supérieure, composée d'hydroxyde de fer en grains.
  • Une couche intermédiaire, composée de sable et/ou d'anthracite.
  • Une couche inférieure, composée de bioxyde de manganèse.