En aval du traitement, un traitement tertiaire peut s'avérer nécessaire pour atteindre des objectifs de traitement les plus contraignants sur certains paramètres (MES, DCO, DBO, azote, phosphore total) et éliminer les micropolluants ou les perturbateurs endocriniens. Ceci se fait à l'aide de  procédés physiques et/ou physico-chimiques. Cette étape vise également à obtenir une qualité d'eau permettant d'optimiser la désinfection en aval (chloration, UV), quand elle est nécessaire. Cette étape peut générer des boues "tertiaires".

Eaux usées