industrie-papetière, biobed egsb,uasb,biobed advanced,biogas

L’industrie papetière

L’industrie papetière

Les solutions de méthanisation pour l'industrie papetière

Depuis le début des années quatre-vingt-dix, le traitement anaérobie des eaux usées est appliqué avec succès dans l'industrie papetière. Les premières applications de la technologie anaérobie dans l'industrie papetière ont été réalisées dans les usines de papier recyclé. Ultérieurement, d'autres effluents liés aux usines de pâte à papier ont été traités avec succès dans des réacteurs anaérobies:

  • Procédé de mise en pâte chimico-thermomécanique  (CTMP)
  • les pâtes mi-chimiques au sulfite neutre ou pâtes au mono-sulfite (NSSC)
  • les condensats de pulpe chimique.

Les composés organiques présents dans les eaux usées des usines papetières peuvent facilement être transformés en biogaz. Le biogaz peut être utilisé comme source d'énergie renouvelable, pour réduire la consommation de combustibles fossiles et / ou d'électricité de la papeterie.

Si un traitement anaérobie est combiné à un traitement aérobie, des limites de rejet très strictes peuvent être atteintes! Les effluents de l'usine de traitement des eaux usées pourraient même être réutilisés dans l'usine. Lorsque l'on compare le traitement aérobie complet avec le traitement anaérobie - aérobie combiné, nous constatons que ce dernier permet de réduire considérablement les besoins en énergie et les coûts d'exploitation de la station de traitement des eaux usées. En outre, la superficie requise pour l'équipement ainsi que la production de boues sont significativement plus faibles.

Les références et technologies Biothane

Biobed® Advanced EGSB

Biothane compte plus de 60 références dans l'industrie papetière, allant de l'usine de papier recyclé aux usines de pâte à papier CTMP et Kraft. Parmi les technologies appliquées dans ce domaine, nous retrouvons:

La technologie UASB utilise un procédé anaérobie mettant en oeuvre des boues granulaires en suspension dans un réacteur. Ces granules sont constituées de biofilms compacts et denses. Les eaux résiduaires issues de la fabrication des pâtes et papiers s'écoulent de bas en haut à travers le lit de boues granulaires et sont dégradées par les microorganismes anaérobies. Le biogaz créé par les bactéries est collecté en haut du réacteur et réutilisé.

Un réacteur à lit de boues granulaires expansé (communément appelé EGSB ) est une variante du concept UASB. La caractéristique distinctive, c'est la vitesse plus rapide d'écoulement vers le haut pour les eaux usées traversant le lit de boues granulaires. La conception de type EGSB est appropriée pour les eaux usées solubles à plus forte concentration en DCO soluble (moins de 2 g de DCO particulaire par litre) ou pour les eaux usées qui contiennent des particules en suspension inertes ou peu biodégradables qui de doivent pas se retrouver piégées dans les boues.

Le Biobed® Advanced EGSB est une technologie développée pour les industriels ayant une forte contrainte d'encombrement. Grâce à son design, ce procédé permet de traiter des flux importants d'eaux usées tout en garantissant un rendement élevé d'élimination.

Le Biobed® DUO est un réacteur à double étage spécialement conçu pour les effluents papetiers soumis à de fortes fluctuations de charges organiques. Le concept de double étage de boues granulaires permet de lisser les périodes de fortes charges organiques grâce au premier étage en bas du réacteur et d'affiner les performances épuratoires au niveau du second étage. Ce type de réacteur est également très compact.