brasseries

Les Brasseries

Les brasseries

Les brasseries génèrent typiquement entre 2 à 6 hectolitres d'eaux usées par hectolitre de bière produite. Ces eaux usées contiennent principalement des composés organiques facilement biodégradables tels que les sucres, de l'éthanol et de l'amidon soluble (qui constituent ce que l'on appelle la DCO = Demande Chimique en Oxygène). En raison de leur bonne biodégradabilité, le traitement biologique par voie anaérobie de ces eaux est la technique de la plus largement utilisée dans les brasseries.

Les hommes aiment la bière, les bactéries aiment les effluents de brasseries!

Photo credit: Matton Images

Photo credit: Matton Images

Les bactéries aiment ce que l'on appelle la DCO dans notre métier. Hors, la plus grande quantité de DCO des eaux usées est crééee à partir du brassage de la bière. En effet, les eaux usées des brasseries comprennent des déchets solides dissous tels que les rebus de malt, de levure et de houblon. Normalement, ces eaux nécessitent une infrastructure supplémentaire de traitement des eaux usées pour le traitement. La production d'une quantité importante de bière entraine le rejet d'eaux usées. En conséquence, les frais de fonctionnement d'une station d'épuration classique par boues activées sont augmentés car les équipements sont contraintsd'éliminer un flux de DCO plus élevé.

Toutefois, il existe une alternative économique viable. La digestion anaérobie (ou méthanisation) permet d'épurer les eaux résiauriares des brasseries tout en produisant du biogaz. Transformer des déchets en biogaz grâce à des réacteurs anaérobies génère une énergie stable et valorisable sur site. Ainsi, la digestion anaérobie permet de réduire à plus de 95% la quantité de DCO contenue dans les eaux usées, tout en générant une source d'énergie renouvelable qui peut être utilisé pour réduire les charges financières supportées par les brasseries. Alors que les coûts des énergies fossiles ne cessent de fluctuer, cette source d'énergie durable créée à partir du biogaz réduit l'empreinte carbone et les coûts d'épuration de la brasserie.

En plus de créer des énergies renouvelables à partir de déchets, les réacteurs anaérobies contribuent à résoudre les problèmes des brasseurs. Les micro-organismes méthanogènes adorent les effluents de brasseries !

Quelles sont les solutions de Biothanes pour les brasseries?

Les technologies anaérobies de Biothane Biobed® Advanced UASB et EGSB peuvent être appliquées pour le traitement des eaux usées de brasserie. Pour la digestion des déchets organiques de brasserie (drèches, etc.), la technologie Biobulk est la plus appropriée. Durant le traitement anaérobie, la DCO contenue dans les eaux usées est convertie en biogaz. La réutilisation du biogaz peut couvrir en partie ou entièrement les besoins énergétiques de l'usine de traitement des eaux usées ou même créer un bilan énergétique positif. La technologie anaérobie se caractérise par une petite surface, une faible consommation d'énergie et une faible production de boues.

A ce jour, Biothane a conçu plus de 100 usines de traitement des eaux usées anaérobies pour les brasseries. Les clients qui nous ont fait confiance viennent autant de petites brasseries que de grandes entreprises de production de bière.