Précisions Techniques

Description du procédé

Dans sa configuration de base, le procédé est composé de deux réservoirs de traitement identiques et interconnectés. Le système est actionné en tenant compte, en alternance, des conditions d'écoulement et de traitement dans les réacteurs.

Par conséquent, le volume de nitrification et de dénitrification peut être ajusté en fonction des conditions réelles. Il en résulte un système possédant une remarquable flexibilité, qui utilise le volume de réaction en permanence et de façon optimale afin de permettre le meilleur traitement possible.

Le procédé Bio-denitro™ peut-être mieux décrit en suivant le processus d'élimination de l'azote dans l'un des réservoirs de traitement pendant un cycle de fonctionnement complet, de la phase A à la phase D.

Naturellement, pour chaque site spécifique, la progression des phases est améliorée pendant le rodage. De plus, afin d'optimiser encore plus le fonctionnement du procédé, des phases autres que celles présentées sont également disponibles.

Phase A

Les eaux usées sont amenées au réservoir II dans lequel elles sont mélangées dans un environnement anoxique. Dans de telles conditions, les micro-organismes doivent obligatoirement utiliser le nitrate provenant de la phase précédente comme source d'oxygène tandis qu'ils dégradent le composé organique et que l'azote est libéré dans l'atmosphère (dénitrification). Lorsque les eaux usées brutes pénètrent dans le réservoir, un volume équivalent d'eau et de boues activées quitte le réservoir II et s'écoule vers le réservoir I. On introduit de l'oxygène dans le réservoir I (conditions aérobies), ce qui entraîne une dégradation biologique de la matière organique restante et une transformation de la teneur en ammoniac des eaux usées en nitrate (nitrification). Dans cette phase et dans la suivante, les eaux usées traitées s'écoulent du réservoir I vers le réservoir de décantation finale.

Phase B

La phase B est une phase intermédiaire courte au cours de laquelle les eaux usées sont amenées jusqu'au réservoir I dans lequel on introduit de l'oxygène (conditions aérobies). Pendant cette phase, on introduit également de l'oxygène dans le réservoir II . Le but de cette phase est de réduire la teneur en ammoniac dans le réservoir II avant que les eaux usées ne soient évacuées de ce réservoir.

Phases C et D

Ces phases correspondent aux phases A et B, à la différence prêt que l'entrée, la sortie et les conditions de traitement des eaux usées dans les réservoirs sont échangées. Une fois que la phase D est terminée, le cycle de fonctionnement redémarre.