Fonctionnement du Biobed®

Biobed™ EGSB : Précisions techniques

Réacteur à charge volumique très élevée, Biobed™ EGSB est un procédé de méthanisation à lit de boue granulaire. Extrêmement compact, Biobed™ EGSB est doté d'un séparateur triphasique à la pointe du progrès.

  • L'effluent à traiter est tout d'abord préparé dans une cuve de conditionnement. Les nutriments (N, P, et micronutriments) sont injectés dans cette cuve, ainsi qu'une solution alcaline pour une bonne régulation du pH. La pollution carbonée (DCO, DBO5) entame ensuite une phase d'acidification pendant laquelle les grosses molécules (amidon, cellulose, graisses etc.) sont réduites en acides gras volatils (AGV). La cuve de conditionnement permet également de recirculer une partie de l'effluent anaérobie favorisant la stabilité du procédé.
  • L'effluent conditionné est ensuite pompé vers le réacteur Biobed™, puis distribué à la base du réacteur par un système de distribution spécial.
  • L'eau passe à travers le lit de boue granulaire en expansion, où le procédé biologique se poursuit avec l'étape de méthanisation. Les AGV formés sont convertis en biogaz (méthane CH4 + dioxyde de carbone CO2) et en boue granulaire.
  • Les séparateurs triphasiques du Biobed™ sont positionnés en haut du réacteur. Ils séparent l'eau traitée, du biogaz produit et de la biomasse qui est retenue et retombe dans le réacteur. L'effluent anaérobie ressort du méthaniseur par des canalisations situées sur les séparateurs, tandis que le biogaz est collecté en partie haute de la cuve. Celle-ci fait alors office de gazomètre. Avant d'être rejeté ou de regagner le post-traitement adapté, l'effluent anaérobie repasse par le sommet de la cuve de conditionnement.